TITANE

JANVIER 2014
TEAM TITANE #2
BEZIERS – BARCELONA
01

« Copain, il me reste 2 jours à prendre en Janvier, je pense venir te voir à Montpellier.
Oué mon gars, j’ai un pote à Barcelone on pourrait aller le voir.
Vélo ?
Pourquoi pas mon gars.
Team Titane Episode 2 ?
Oué mon gars.
Aldo, Barcelone en Janvier environ 350km en 2 jours, Team Titane t’es chaud ?
Allez ! »

MAP JOUR 1 & MAP JOUR 2

13

Fin Janvier de Béziers pour Barcelone à sillonner les routes côtières.
Premier jour français, les stations balnéaires totalement dépeuplées, peu de voitures, beaucoup de vent surtout dans la région de Banyuls jusqu’à la fin de l’étape, les paysages sont superbes. La route des cols de la cote de Vermeille est un bonheur.
Figueres – Hotel Los Angeles. Tapas & Cerveza chez Dali.
Second jour espagnol, l’ambiance paysagère reste magnifique. Une première traversée de la forêt des Gavarres pour nous mettre l’eau à la bouche puis la cote du massif des Cadiretes n’est qu’amour et douleur. Les 60 derniers kilomètres de Blanes à Barcelone sont urbains mais sans difficultés pour une arrivée sous le soleil couchant.
A Barcelone. Chistole.
La plus grande chance a été la météo un grand soleil et 10 à 15 degrés pour rouler.
Ce même soleil et 20 degrés pour déjeuner en terrasse.
En stats : 358 km – 2600 m de dénivelés + – Moyenne 26 km/h – Max 68 km/h

Si on doit laisser un conseil : la route entre Figueres et Blanes en passant par Calonge est vraiment à faire (mais en basse saison).

C’était bien. C’était dans l’hiver ensoleillé.
Chill -

18

Quelques photos

01 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

ttfly

SEPTEMBRE 2013
TEAM TITANE #1
FRANCE > ESPAGNE / 3 jours / 3 riders / 7 cols

1

Nous ne savons pas comment nous en sommes arrivés là.

2

3

4

Fin août, fin de soirée certainement autour d’un verre, on parle des futurs projets bicyclette. Quelques clics sur google map et les chemins de fer français, en deux temps trois mouvements c’est décidé, 4 jours dans les Pyrénées pour se frotter à la montagne.
En 48 heures, les map sont prêtes, les congés posés, les billets réservés, le logement confirmé.
1 Logo de notre amour Valentine, 10 jours à regarder les prévisions météo qui se dégradent, 1 train de nuit entre Paris et Foix, il est 6h30, nous sommes tous les 3.

Chistole

Heureux de se retrouver mais peu fiers. Pour le moment notre palmarès montagne c’est 1 Ventoux pour Julien et Antoine l’année dernière en pignon fixe, le col d’Aspet dans le printemps pour Aldo.
L’été est passé par là. Nous avons plus lustré nos mocassins sur le parquet des fêtes de village qu’à entretenir notre condition physique.
Il parait que le vélo est un sport facile, alors on se met bien en programme pour les 3 prochains jours, 7 cols sur 3 pays reprenant des portions de la Vuelta 2013 et du Tour de France 2013.

Jour 1 :
MAPbonascre

enlavira

Un beau soleil et des jambes toutes fraîches, on stationne la Corsa à Ax les Thermes ; villégiature pour sexagénaires échangistes, les soirées à flamber la pension retraite au casino, les journées à se reluquer dans les thermes.
Départ d’Ax après un Panini Jambon du Pays et un grand café.
Directement à froid 38 km à monter notre premier col, la première moitié sympathique, la seconde moins, le final entre le Pas de La Case et le sommet est assez terrible.
La montagne est belle mais pas l’humain. Pollution, les voitures s’enchainent, les sexagénaires montent en Andorre se ravitailler en cancer du poumon. Au sommet du Col, 2 408 mètres, 2 stations services et un terrain de karting.
Content du premier col. Point le plus haut de notre voyage.
Et de 1 !
Un arrêt dans les commerces locaux, Maria-Eglantine nous offre 3 bracelets de l’amitié pour nous féliciter d’être en vélo et 3 cigarettes…
Un Fanta citron, il fait beau, descente à fond vers Ax en se permettant de doubler quelques voitures.
Il est 13h, 80km, nous n’avons pas déjeuné et avec l’idée de faire Bonascre sans pause en se disant ce n’est que 8km.
C’est terrible, la montée la plus éprouvante du voyage. Dés le premier virage la pente est à plus de 10%, 11% au deuxième, il fait chaud, très chaud les sapins bloquent l’air, c’est dur, 45 minutes pour arriver à Ax 3 Domaines. Fontaine à eau potable, elle est fraiche.
Et de 2 !
Descente, on redouble les voitures, 15h, 90km, trois américains sans frites et une bière les pieds dans les bains chauds.
Retour à la maison, voiture, bières, repas déséquilibré, 22h, on dort, une bonne première.

2013-09-05 13.29.31

2013-09-05 11.40.32

2013-09-05 14.29.36

1186920_10151696408953997_462301288_n

Jour 2 :
MAPAspin

tourmalet

hourquette

Le grand jour, les nuages, l’appréhension.
La Corsa trouve une place à Cadéac. Un village inutile posé dans la vallée.
Départ à 2 km avant d’entrer dans le Col d’Aspin, 14 km, quelques nuages qui viennent perturber le calme de ce versant. Tout se passe bien, une barre chocolatée.
et de 3 !
Le temps de taper la causette avec un mec qui nous prend pour des fous du vélo. On le rassure, nous ne sommes pas des sportifs.
Descente à Sainte-Marie de Campa dans les bois et le calme.
On se réchauffe dans une boulangerie.
Sandwich Jambon – Sandwich fromage, le Tourmalet.
Le col que l’on redoutait le plus. On a eu raison. Chacun à son rythme.
Plus ou moins ensemble sur les 4 – 5 premiers kilomètres.
Les 10 suivants seront chacun pour soi à défier la montage.
Le brouillard est total, 50 mètres de visibilité. Seul, pour unique bruit sa respiration, on avance sans savoir où aller, impossible de deviner ce qu’il nous attend. Un peu effrayant et magique, la solitude pendant 10 km à rester concentré sur l’effort. Le temps s’allonge.
Puis La Mongie, quelques touristes perdus, des ânes, des chevaux et des chèvres.
Les deux derniers kilomètres s’illuminent, le ciel se dégage, le Tourmalet nous invite à le rejoindre.
Un peu fier, le plus dur est derrière nous.
Et de 4 !
La descente, le brouillard les yeux pleurent. Une omelette frites, un demi, un café.
Col de la Hourquette, l’un des plus beau, ça sent le pin, les sommets se devinent entre les nuages.
On bascule de l’autre coté du versant pour la fin de la montée, versant nu, on caresse les chevaux, le sommet.
Et de 5 !
Descente dans les bois. 95km.
Retour à la maison, voiture, bières repas déséquilibré, 21h45, rincés, on dort.

Py

Aspin

Tourmalet

Jersey

Aldo

Resto

Cheval

Hourquette

Jour 3 :
MAP
portillon

bonaigua

La pluie, la défaite, la fête.
La fidèle Corsa nous amène jusqu’en Espagne. Le temps est horrible, vent pluie froid, les jambes raides.
A cause des conditions, on change les plans mais les bracelets porte-bonheur offerts deux jours plus tôt fonctionnent.
La pluie se calme, on se change.
On part de Bossot pour attaquer directement le Col du Portillon. On croise une dizaine de cyclistes. Nous sommes plongés dans les sapins, il fait bon respirer.
Des beaux lacets, la route est belle, on oublie les conditions humides et le froid. Le col parfait, alternance de difficultés et répit. Les deux derniers kilomètres à fond.
Et de 6 !
Au sommet, orage, la pluie tombe fort, très fort, par chance, une course cyclo-sportive est organisée. On trouve refuge avec l’organisation qui nous offre des oranges. Notre espagnol est incompréhensible.
Le temps se calme, descente périlleuse, il est 9h nous sommes trempés et un nouvel orage s’annonce.
On décide d’écourter l’itinéraire, on fait la partie entre les deux cols en voiture, 15km à regarder la pluie.
Dernier col, la Bonaigua. La pluie s’arrête, les nuages sont hauts, on décide de monter.
On a même la chance de profiter du paysage, le parc naturel du Val d’Aran.
Seulement 10km, quelques lacets entre les sapins et la roche mais il fait froid, 8° et notre condition physique n’est plus la même. La moyenne baisse, mais c’est fait, à notre rythme, on repasse la barre des 2 000 mètres.
Et de 7 !
On reste quelques secondes au sommet à se féliciter, le froid nous oblige à partir et les nuages sont menaçants.
La descente, l’orage, la voiture, nous sommes au chaud, au sec.
Petite mais belle journée : 37 km.
Arrêt à Vielha, Hôtel Aran, bien connu d’Antoine. Nous sommes accueillis comme des rois.
Apéritif, Olives, Piments farcis, Soupe de poissons, Paella, Agneau et Poulet Frites, vin de la maison, Dessert, café digestif. On refuse l’hospitalité et le sauna.
Retour, voiture, bières, une bouteille de Pastis, Yierba, Techno Chistole !

port pluie

Portillon

Bon

Bonaigua

HAran

Chistole

Pour les fans de chiffres, voici les statistiques notés par Aldo.

tableau 1
tableau 2
tableau 3

Dimanche

Passage à Toulouse, Julien rentre dans le Sud, Aldo et Antoine à Paris.
C’est fait.
Certainement car nous étions trois, avec le regret de la météo et ne pas avoir pu profiter pleinement de la beauté des Pyrénées.
Merci à Aldo pour le logement, à Julien pour la voiture, à Antoine pour la lecture de la météo à 1 heure.
A Valentine pour le logo et à Cyril pour les impressions.
A Renaud pour la housse.
A la vendeuse du Pas de la Case pour les 3 cigarettes et les bracelets magiques.
A Luis, Cristina et toute l’équipe de l’Hôtel Aran pour leur accueil chaleureux.
A la boulangère de Fabas.
Aux toulousains venus nous saluer à la gare.
On embrasse les deux cathos qui étaient dans le train de nuit avec nous et nos amitiés à la Sœur venue les récupérer en gare de Foix à 6h du matin.
On ne remercie pas les imbéciles qui ont eu l’idée de faire un karting et deux stations services en haut du Col d’Envalira.
On emmerde les « anti-mariage pour tous » avec leurs tags dans tous les cols français empruntés.
Merci à la SNCF, car les trains existent, même s’ils sont longs, lents et pourris.
Et surtout de gros bisous aux copains du PCR pour les petits mots d’encouragement.
Chill !

Quelques Photos Bonus
1176330_10151696391838997_546523759_n 58658_10151696409333997_637406865_n 1240529_10151696410948997_479462981_n 1233508_10151696399188997_1094310515_n 1176151_10151693997508997_1526203470_n 557743_10151693998143997_982702604_n 2013-09-05 12.26.28 2013-09-05 09.03.14 2013-09-07 15.44.30 2013-09-07 15.01.34 2013-09-07 12.23.14 2013-09-07 08.42.04 2013-09-07 11.04.19 2013-09-06 14.28.42 1264545_10151812440574500_1144558619_o 1243891_10151812427444500_1296507999_o 1243290_10151812436609500_1939632709_o 1243008_10151812436754500_103185513_o 1273084_10151812426234500_724845281_o 557110_10151812422974500_1760218646_n 621207_10151812434474500_1567742455_o 563505_10151812423244500_2079859552_n 1184916_10151812427424500_640251808_n 1263009_10151812427409500_1631895906_o 2013-09-06 13.16.20 2013-09-06 09.34.03