Archives pour la catégorie Storybro

TEUTEULADE A FAMILY AFFAIR

TOP COUV

TEUTEULADE / A FAMILY AFFAIR’

Words by Simon Taulelle / Photos by Mathieu et Simon Taulelle

Il y a 15 jours de cela nous avons pris la route avec mon frère pour une semaine de type loisirs et Bikepacking. Le Brief : environ 800kms entre Paris et l’Auvergne en 7 jours pour rejoindre notre grand-père au Treuil, un petit village collé à la ville de Langeac en Haute-Loire où la légende dit qu’ici, il y a toujours eu plus de vaches et de John Deer que d’habitants.

PHOTO TREUIL

EN BREF :
760 kms / 7 JOURS / ASCENSION : 7800m / HIGHEST POINT : 1497 / CREVAISON : 0 /
HEURES SUR LE VELO : 36h15mn / METEO : FUN / NBR VACHES CROISEES : BCP /
NOMBRE DE LOLADES : INFINI…

L’histoire démarre il y’a a quelques mois. Autour d’une bière on évoque avec Mathieu l’idée d’un voyage à vélo et la destination est vite choisie : Direction l’Auvergne pour rejoindre nos grands-parents. Le projet se dessine petit à petit et la date une fois arrêtée, on commence à préparer et peaufiner nos itinéraires. De mon coté je lance la fabrication « maison » de mes sacoches avec Daniel de chez Cordel.cc.
A l’instar de nos amis castors, on prend le parti de faire ce voyage avec nos vélos de route qu’on chaussera uniquement avec des gros pneus #deuxsallesdeuxambiances.

BIKE

STEP 1 #DIRTYCENTRE
Notre périple commence donc le 9 octobre 2017. On quitte Paris à 8h30 en bonne compagnie grâce à Coach qui à mis sont réveil pour faire cette première journée avec nous. Au programme : 130kms de #DirtyCentre entre Paris et St Julien-du-Sault. La sortie de Paris pique un peu. Grosses nationales, des Z.I, des Z.A et autres réjouissances. Bref pour l’instant nos régions n’ont pas des masses de talent. Tout s’arrange après notre arrivée dans la forêt de Fontainebleau où l’on fait une pause déj dans le village de Moret-Loing-et-Orvanne pour manger des galettes bien copieuses au pliage qui laissera plus d’un breton sceptique mais qui donneront à coach suffisamment de forces pour nous tirer à 30km/h de moyenne jusqu’à Sens. Arrivée à St-julien-du-Sault quelques 20kms plus tard pour la fin de notre première étape. Le temps de catcher quelques conseils avec les locaux pour savoir où passer la nuit. On se refait une santé au Café du Siècle avant de finalement rejoindre le camping de Villevallier pour passer notre première nuit sous la tente. On a dormi comme des sacs.
Le lendemain, après avoir plié et sacoché les vélos sous la pluie, on prend la direction d’Auxerre qu’on atteint vers 10h sous un ciel bien gris. We made it to niverniaize !

03
04
01
02

STEP 2 #NIVERNIAIZE
Les deux jours suivant de notre Teuteulade nous longerons le Canal du Nivernais entre Auxerre et Decize. Encore une chouette idée soufflée à l’oreille par nos copains castors. Et nous ne serons pas déçus. On est clairement sur un 10/10 sur l’échelle du kiff, quand tu peux rouler toute la journée au bord de l’eau sans croiser une seule voiture (#parisianlifegoal) et manger dans des routiers de type prestige le midi… On fait notre étape du soir dans le petit village d’Andryes juste à côté de Clamecy.
On casse la croûte sur une table de pique-nique après avoir posé le campement et le lendemain départ aux aurores pour rejoindre Decize en début d’après-midi.
Tous les matins on s’arrête dans des ptits cafés bien locaux et très fun où les écharpes de L’ASM Clermont Auvergne commencent à se faire aussi présentes que les chasseurs accoudés au comptoir à 10h du mat avec des bols de vin blanc. On termine le canal sous 25°, un gros soleil et on commence à se demander s’il ne va pas falloir jouer au loto car la météo annoncée pour le reste de la semaine s’annonce prestige. On pose notre tente dans le camping de Decize pour une maxi douche et un légendaire 3P (pain, paté, pinard) avant notre étape du lendemain qui doit nous amener jusqu’à vichy, cette ville de France qui malgré son passé pas très Charlie nous a régalés.

01
02
03
04
05
08
12
13
14
15


STEP 3 #AUVERGNELIKETHIS

On quitte Decize au petit matin, j’avais choisi de suivre l’itinéraire de la VR70 (vélo route), à savoir uniquement des petites routes de campagne ou tu vas potentiellement croiser beaucoup de tracteurs, des chiens qui défendent leur bout de gras derrière leur portail et des villages où tu sens que l’exode rurale n’est plus vraiment un sujet d’actualité. On traverse l’Allier en passant par Moulin pour ensuite suivre la super route des vignes en direction de Saint-Pourcain-sur-Sioul pour un cassage de buffet dans les règles au restaurant « Le Commerce, Chez Fred ».
On reprend la route dans l’après midi et on décide d’y faire tirer jusqu’à Vichy car c’est le seul endroit où on va pouvoir faire réparer mon corps de roue libre qui à décidé de faire un bruit d’écureuil qu’on écartèle quand je dépasse les 30km/h.. On est accueilli chez « Eric Cycle » par un personnel aussi aimable qu’un chauffeur de taxi parisien à 3h du mat mais tout est bien qui finit bien. Le vélo roule et on se trouve un ptit hotel dans le centre ville car tout les campings du coin sont fermés, on n’a plus de jambes et on a vu un bar dans le centre qui s’appelle le Saintonge qui se présente comme être le lieux idéal pour lever le coude entre frangins.

02
03
04
05
06
07

Le lendemain on attaque les choses sérieuses. L’idée c’est de contourner le Puy-De-Dôme par le sud, on l’aperçoit d’ailleurs au loin depuis la petite ville de Maringues. Ici les écharpes et drapeaux de L’ASM Clermont ne sont plus anecdotique, c’est clairement la tapisserie locale de tout les cafés du coin. C’est aussi le village de France où il y a le plus de voitures sans permis. Rien à voir avec la consommation de jaja nous dirons les locaux. On reste dubitatif.
On continue ensuite notre route pour manger un morceau à la Maison Grenouille à Perignat-sur-Allier. Vaste Tuerie ! Il est 14h et il ne nous reste que 20 kilomètres (de grimpette) pour rejoindre Saint-Nectaire. On démarre donc les hostilités à Saint-Saturnin, après la montagne de Gergovie. C’est la bonne occasion pour se faire une idée du niveau de la journée du lendemain avec ses 2000m de dénivelé positif. Petite plaque pendant environ deux heures en se répétant un seul mot en boucle : « Patience » ! On refeal les gourdes avant de se manger un dernier mur à 18% de type intense à Olloix. Quelques kilomètres plus loin on voit enfin le bout. On domine Saint-Nectaire avec un soleil d’automne de feu ! Grosse claque. On dévale les 4kms de descente comme des gosses qui galopent vers la cour de récré… vers une bière pas volée. Le reste du programme est plutôt simple : quelques bières, charcuterie et une fondue de saint nectaire susceptible de te boucher une artère en moins de 30mn.

STEP 4 #ROUTESCOMMECA
Samedi 14 octobre, départ de Saint-Nectaire au levé du soleil pour l’une des plus belle journée sur un vélo de notre vie ! Direction Murol, le Lac Pavin, Condat et autre joyeusetés. C’est vla beau ! La
météo est folle, les routes aussi et les décors « à couper le souff’ » comme disent les auvergnats. Après 12kms de montée on plonge dans 20kms de descente direction Condat où on en profite pour boire 37 cafés et choper les basiques pour manger en haut du col de Serre. Et on a bien fait car c’est clairement le genre de petit recoin d’Auvergne où t’es pas vraiment dérangé par les voisins, ça a l’air aussi paisible que « la comté » dans Le Seigneur Des Anneaux. Dans le doute on crie souvent « Msieuuuuur Fraudooooon ! »
On arrive vers 13h30 en haut du col de Serre. Il ne paye pas de mine mais ce sera clairement l’un des plus gros casse pattes du périple. On mange (dévore) en haut comme prévu et on reprend la descente du col du Puys-Mary comme des gogols directions Murat dans le Cantal ou l’on doit faire quelques courses pour notre dernier bivouac. On plante la tente entre deux champs et on se prépare un pique-nique Prestige avec le coucher de soleil sur les éoliennes de St-Flour. 11/10 sur l’échelle du loisir.

04
05
09
11
16
17
19
20
21
23

STEP 5 #DROPITLIKESITCOOOLD
Réveil naturel à 5h du matin car on flirt depuis une bonne partie de la nuit avec des températures négatives. Le tarp et les vélos sont gelés. On plie le campement et on file se réchauffer dans un café à Saint-Flour avec des glaçons à la place des mains. La dernière difficultés du périple sera le Mont-Mouchet : une sorte de faux plat de 20 kms dans un décor parfait avant une dernière bière au « Bar-Restaurant Des Voyageurs » à Pinols. Attention c’est clairement le meilleur rad d’Auvergne. Dernière descente sur Langeac en mode slalom géant. Arrivée chez le grand père de type festive avec une ptite partie de la famille qui a fait le déplacement. On est Rincé mais bien content d’avoir réussi à boucler notre porte à porte Paris-Auvergne. Le programme avant notre retour consistera essentiellement a profiter de la famille et à refaire du gras grâce a notre grand mère qui à la particularité d’utiliser une demi livre de beurre pour chaque repas #genius !

01
03
05
06
07
08
09
13
14
17
20
21
22
24
29
34
36

C’est définitivement l’un des trucs les plus cool à faire en vélo. Le plaiz de rouler toute la journée sans impératifs derrière. Le plaiz de réaliser un porte a porte à la force des gambettes mais surtout le plaiz de traverser la France, pas celle des autoroutes mais la vraie : celle des ptits bourgs, patelins, hameaux, villages et chouette gens. Celle qui a du kiff et du Talent <3

02
12
16
21
24

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR

F1010031

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR 2017

Le PCR s’est rendu à Roubaix pour participer au PARIS ROUBAIX CHALLENGE organisé par ASO la veille de la mythique classique du nord, empruntée par les équipes pro. 145km à travers l’enfer du nord avec pas moins de 47 km de secteurs pavés légendaires.

On part en meute. Nous sommes 9 à prendre la route direction le Formule 1 de Roubaix. Une Brooklyn et au lit. Reveil 7h, petit dej prestige, retrait des dossards, go ! Ah non, Come casse une pédale. C’était trop beau pour être PCR … Par chance il en achète sur un stand, pendant qu’il fait de la mécanique, le reste du groupe déguste un café gratuit chez Rapha.

Traditionnelle photo de groupe sous l’arche de départ, c’est parti, on se chauffe en peloton sur 50km avant la fameuse trouée d’Aremberg. Signe du début des hostilités. Elle sera a la hauteur des attentes, on donne tout, tels des enfants déballant leur cadeau de Noël. On est secoué, les bidons des autres volent, les Garmin se perdent, les vélos claquent, craquent, les bras secouent, les mains se raidissent… c’est donc ça Paris Roubaix.

Les sourires sont sur toutes les têtes. Les Kodak se déclenchent, la GoPro tourne a 1000 images seconde, la story Instagram s’affole pour le plus grand plaisir de Renaud … folie.
3 ravitos plus loins un fan club de copains nous attend avec des bières et une banderole d’encouragement pour Renaud.

On enchaine les secteurs pavés un à un en écrasant la pédale et en visant le haut du pavé parmi les 5000 participants de cette édition. Pont Gibus, Orchies, Mons en Pévèle, carrefour de l’arbre …
Puis telle une délivrance, Roubaix, le centre ville et enfin le vélodrome. Dernière attaque et on lève les bras pour la photo finish, comme les pros.

Merci Roubaix, merci ASO pour l’orga. On reviendra.

17h, on cherche une friterie pour reprendre des forces, poulicroc, merguez frites, allez allez !

21h, certains retournent braver Arenberg de nuit. RIDE IN HELL, première fois que la trouée de 2,3km s’illumine. Complètement dingue de battre le pavé de nuit, au seul son de la chaine qui claque au milieu de la forêt. Magique. Mystique.

23h, pas le temps de niaiser, direction Roubaix pour rejoindre les autres au PMU pour quelques Duvel, Chouffe, Chimay et autres douceurs belges. Au lit.

Le dimanche, le PCR était partout, une délégation sur les pavés, une autre au vélodrome.
Sagan ne gagnera pas. On aura pas vu les douches mais on se sera mis bien !

Chistole !

F1010038
F1010023
F1010021
F1010020
17858672_10155997136968989_904953303_o
F1000030
DSC04527
DSC04628
DSC04559
F1000029
F1000028
F1000025
DCIM100GOPROG0082127.
DSC04697
F1010013
F1000021
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
F1000008
F1010007
F1010010
F1010001
F1000003
maproubaix

Photos Julien & Arthur en Kodak 35mm jetables, Antoine à l’Iphone, Renaud à la Gopro et au numérique.

PCR X MALLORCA

17039038_10154400445773997_3001324359101294469_o
17157411_10154400447203997_8145627937301000011_o
17097843_10154400445668997_252095337668411709_o
17097946_10154400445678997_1333370684817959325_o
17015781_10154400446423997_1994541715659409289_o
17015915_10154400446773997_4746359064601770343_o
17097187_10154400445478997_7018451311468342291_o
17098062_10154400446363997_289922873303323031_o
17097270_10154400445673997_8502812524627404034_o

L’ile de Majorque est une destination phare pour le cyclisme. Tout le monde en parle, du coup une déléguation PCR s’est rendue sur place. Verdict : cette ile est parfaite car elle regroupe routes de montagne, lacets, bords de mer, D+, soleil et un dépaysement total ! Fin février, vous pouvez déjà roulez en bibs, jersey manches courtes / wind jacket.

Bikeexperience Mallorca offre un service de location au top, on a opté pour un Cervelo S3 (pour Ju) et un Giant TCR Carbon (pour Mel). Livrés à notre hotel à Palma, nous voilà prêts à partir équipés de sacoches Apidura pour passer la nuit dans les hauteurs, à Valdemossa plus exactement. Les automobilistes respectent les cyclistes, c’est presque gênant sur les routes de montagnes :).
Allez y si vous en avez l’occasion, c’est à moins de 2 heures de Paris !

Voici les maps des deux jours passés la bas à rouler
01
02
03

Au calme à St Cloud

trio_4
pierre-4
pierre-2
julien-1
simon-3
trio_3
trio_2
julien-2

Quand on va rouler calmement dans le parc de St Cloud …

Brothers : Pierre, Simon, Julien
Fringues : Katusha, Maap, Pas Normal Studios
Vélos : BMC, Canyon, Ridley

Photo Edouard Obeniche : @edw_
Réalisation Marc Sich : @marcsich
#steelmagazine

PCR GRAVIER X TURIN NICE X VELOCOOP

Tout d’abord merci à James Olsen le créateur du Rally Turin Nice qui nous a donné l’idée de cette aventure. Le départ officiel aura lieu en septembre. Nous la recommandons à quiconque aime le vélo et les grands espaces d’y prendre part!
Plus d’infos ici >> http://torino-nice.weebly.com/updates.html

Merci aussi Velocoop.com de nous avoir accompagné dans l’aventure ! Boutique que nous ne saurions que trop vous recommander pour vous équiper en bikepacking.
En savoir plus >> http://www.velocoop.com/fr/

L’aventure TURIN NICE

Il faut avouer que nous sommes particulièrement fiers de l’aventure du Turin-Nice Rally.

une belle équipe de 5 copains 8 jours en autonomie
654km à travers les Alpes à grimper des cols hors catégories à la force de nos 2 jambes
16500 mètres de dénivelé positif dans le gravier et sur des pentes abruptes dans un milieu aussi hostile que grandiose

50% de route // 50% de chemins // 100% montagnes.

Certes, ce n’est ni l’Everest, la Transcontinental Race ou la traversée de l’Antarctique en raquettes et slip de laine, mais pour nous c’est une sacrée aventure qui s’est terminée la semaine dernière !
Entre refuge d’altitude, camping, restaurants d’anarchistes italiens, pâtes lyophilisées ; bivouac en haut d’un col après une course poursuite avec un âne chapardeur, averses de grêle à 2700m d’altitude. Les alpes ont su nous régaler !

23 cols de plus au compteur et autant d’histoires à raconter !







La team PCR GRAVIER

Le coach, Alexis Aldo AKA Jean-Michel Poleposition, toujours en éclaireur pour nous ouvrir la voie et nous mettre des branlées dans les cols.
Pierre Reinur AKA Jean-Jacques Bronzé, le métronome des alpages, survivaliste aux 2 saccoches.
Arthur Frd AKA Jean-Tony Estanget, qui nous aura appris toute les règles du kayak d’eau vive au fil des ascensions, expert en carjacking et spécialiste international de la pastèque.
Renaud AKA Captain Obvious, chef de la MAP, il connait toutes les pizzerias du piémont, en charge des détails qui améliorent notre quotidien et du coup le voyage, le mec qui a monté 2 fois l’Izoard suite à une casse mécanique l’obligeant à trouver un bike shop dans la vallée.
Enfin, Julien Floride Sommier AKA Jean-Claude Dachile , qui a été obligé de quitter le navire sur les conseils de son coach sportif sur une blessure au tendon d’Achille qui aurait pu lui coûter une année de vélo. Ce qui ne l’aura pas empêché de rouler le premier tiers de l’itinéraire et la mythique Strada del Assietta.

Quelques chiffres

5 cyclistes
5 vélos : 1 titane, 2 alu et 2 acier
654km
16441m de D+
50% de gravier
100% montagne
8 jours
1 refuge d’altitude
1 auberge
4 campings
1 bivouac en haut d’un col
20 crevaisons
1000 litres d’eau
1 renard
1 aigle
3 bouquetins
752 marmottes
23 cols
1 pastèque
1 Ricoh Theta 360
3 tentes
2 averses de grêle
1 tendon d’achille
1 dérailleur arrière
1 coup d’autostop pour trouver une dérailleur 11v chappe longue
2 fois le col de l’Izoard pour Renaud
1 chaine
8 fiches plastifiées
1 chaussure perdue
1 paire de manchette perdue
1 coupe-vent oublié
1 amulette japonaise volée par un âne
1 course poursuite avec un âne
6 tunnels
2-3 belles frayeurs
9 rouleaux 6×6
6 jetables 39poses
2 films double 8 mm
1 ride au dessus des nuages
32 litres de bières
14 pizzas
pas de pq

Pour les amateurs de gps, voilà les traces de nos journées (merci à Renaud pour avoir compiler ces données)

Jour 1
https://www.strava.com/activities/658664504
Jour 2
https://www.strava.com/activities/661164333
Jour 3
https://www.strava.com/activities/661168571
Jour 4
https://www.strava.com/activities/66229747
Jour 5
https://www.strava.com/activities/663287741
Jour 6
https://www.strava.com/activities/665615752
Jour 7
https://www.strava.com/activities/665617760
Jour 8
https://www.strava.com/activities/666534867

Les relives pour ceux qui savent
Jour 1
https://www.relive.cc/view/658664504
Jour 2
https://www.relive.cc/view/661164333
Jour 3
https://www.relive.cc/view/661168571
Jour 4
https://www.relive.cc/view/662297475
Jour 5
https://www.relive.cc/view/663287741
Jour 6
https://www.relive.cc/view/665615752
Jour 7
https://www.relive.cc/view/665617760
Jour 8
https://www.relive.cc/view/666534867

INSTAGRAM PCR GRAVIER >>> https://www.instagram.com/pcrgravier/

Le report complet arrive et les photos aussi !

IMG_2075
IMG_2056
Processed with VSCOcam with f2 preset
IMG_2061
IMG_2065

Les vélos
IMG_1966
IMG_1967
IMG_1968
IMG_1969
IMG_1970

Merci à tous ceux qui nous ont suivi, encouragé, et aidé avant et pendant ce voyage !
Merci à la Bicyclette pour votre aide, on vous aime !
Merci à Thibaud pour la mécanique et la préparation des vélos avant le voyage !
Merci à Franziska de chez Rapha pour les jerseys !

Le goût de la mérine













Le goût de la mérine

Come nous a fait découvrir les joies de la randonnée à vélo il y a plus d’un an. Il s’en va vers de nouveaux horizons, nous avons donc profiter de ce dernier Mérinoscamp pour lui dire au revoir.

Meeting point 9h parc Floral – café croissant – départ 10h30 – pas vraiment de map mais un objectif : rallier le Cul du Chien et sa mer de sable pour la nuit afin de manger le sanglier mariné et la ratatouille de Thibo.
Chargés comme des mulets, nous avançons pauses après pauses. Il ne fait pas beau mais il ne pleut pas. Pause dèj avec les chenilles dans la forêt de Sénart. Merci Emilie pour le gateau banane choco, un délice. On redémarre le ventre plein à travers les sentiers.
On trouve un super marché on fait le plein. On s’arrête boire un coup à 6km de l’arrivée, on croise un ancien du PCR, Julien. Le monde est petit. Après l’apéro on se dirige vers le cul du Chien. On arrive on joue dans le sable puis on installe le campement. Le soleil est là !
Les copains nous rejoignent pour le repas et/ou la nuit. On se met bien.
Réveil à la cool, café (merci Renaud pour les filtres japonais), pains au chocs tout chauds, la grande classe, on range et on rentre à Paris en prenant la trace à l’envers. Une dernière bière autour du lac Daumesnil et à la douche !

Bisous Come ! Bisous Emilie ! Bonne route ! A bientôt !

#onelove
#basmayo
#merinoscamp
#teammerinos
#pcrcamp
#pcrgravier

Plus d’infos sur la mérine ici http://teammerinos.tumblr.com/

SAINTONGE SUPER CROSS 2016

sscbando

Groupe

« C’était ouf c’était prestige !! MERCI au Paris Chill Racing »
« Merci »
« C’était vraiment une bonne édition, tout c’est bien passé et les lyonnais ont carrement arrêté de poser ! Haut niveau pour nos gobelets, merci Brooklyn »
« Ce que vous ne verrez nulle part ailleurs. Toujours premiers »
« C’était cool on vous aime Chistole »
« Parce que c’était prestige, Parce qu’on reviendra, Parce que merci tout le monde »
« Encore une fois le ‪#‎parischillracing‬ a montré son savisme en nous concoctant un ‪#‎saintongesupercross‬ de folie! Merci pour l’accueil des Charentais »
« WOH !!! »
« Superweekend !!!! »
« MERCI LA CHISTOLE !! »
« J’ai pas envie de rentrer à Paris !!! »
« Merci les gars ! Super week-end en Charente. Vous déchirez. »
« Merci le PCR pour cet event de luxe »
« Organisation au top, vous gérez un max »
« La Mich Machine terrorise le Saintonge ce soir ! Merci à vous »
« Merci la bande, super orga et parcours prestige »

Le plus grand MERCI c’est à vous tous de nous faire confiance et de venir d’aussi loin pour passer cette journée ensemble.

13147874_10208735506806338_5718705345128973323_o

Encore une fois, le PCR et tous les participants remercient la commune de Beauvais-sur-Matha, Madame La Maire, le comité des fêtes et le club de foot l’ABC pour leur soutien et leur confiance. C’est un lieu parfait où on se sent comme chez nous maintenant. Merci à Bernard Talon pour garantir la sonorisation et les lumières. Sans tous ça, il n’y aurait pas de Saintonge Super Cross.
Merci à la team Saintonge, Damien / Hugo / Fanny / Paul et tous leurs potes qui encore une fois, ont donné un coup de main impressionnant pour la réalisation du parcours et des obstacles.

La Friterie des Chtis a assuré comme des chefs, le Nord, le Bon, le Vrai.

Un beau score, pour les 450 litres de BROOKLYN

13116030_10208735559127646_2139592478307385185_o

FULL SUPPORT SHARING MERCI à tous les sponsors, qui ont été tellement généreux !!!

New Pharaoh du Paris Hand Made. NP lance son KickStarTer !

Les copains de La Bicyclette qui ont offert le cadre au premier.

Big up à French Mud. Une nouvelle marque de Saintonge qui a édité des tee-shirts spéciaux avec le design de Karibou.

HPA, la meilleure marque de tout ce qui est étanche. Gros Cœur pour les Patchs PCR SUPER CROSS.

Les potes de Warsaw, pleins de trucs pour s’habiller avec classe.

KNOG ou le sponsor qui nous fait confiance depuis le début, Merci d’être là à chaque fois.

BLAHOL, le prestige polonais de la sacoche et de la ceinture à tout faire.

HAPPY SOCKS, Chef Suédois des chaussettes coolos.

KRYPTONITE, Lock full qualité.

Du lourd, FRED PERRY, meilleurs polos du monde quand tu gagnes un tournoi de baby-foot.

CLIF BAR, les barres céréales qui te font tenir tout le week-end.

Le meilleur magasin de fleur de Saintonge, VIOLETTE à Beauvais.

Make some Noise pour LUCKY BASTERS, Custom caps Prestige !!

BROOKLYN BREWERY FRANCE pour les goodies en plus de cette merveilleuse bière.

On a bien commencé le week-end grâce à La Ptite Mousse. Les groupes qui ont mis le feu c’étaient THE SUZARDS de Bordeaux et CHEAP RIOT de Paris.

BRAVO à BERTRAND ET CHARRON qui remportent le tournoi de baby-foot contre Arthur et Stéphane. Tout le monde repart avec un Polo FRED PERRY

Bab

13147859_10153635382573997_5548173603938259274_o

Pour la course du SAINTONGE SUPER CROSS, nous étions 120 participants.
2 poules et 50 qualifiés pour la finale.
Départ Rock and Roll, tracé prestige, obstacles de pirate à base de caravane, pneus et tunnel enfumé.

Certains lyonnais ont posé d’autres non. C’est Mich Michel Vincent de Lyon Team Wild child qui a fait savoir.
Avec 2 compères locaux pour compléter le Podium : 2ème Julien Vinet et 3ème André Sébastien

Chez les Filles, Appo conserve son titre avec Yukari, Albertine et Amandine pour compléter le podium. De plus en plus de filles chaque année. Bravo les filles  et on espère vous voir plus nombreuses l’année prochaine.

Bravo à Antoine de Montréal qui suite à de nombreux soucis avec son vélo remporte la petite finale. Et Big Up à Chev et à Simon les 2 plus beaux derniers de l’histoire du Super Cross.

Pour les autres nous avons organisés une super tombola avec les lots des différents sponsors ! Encore Merci !

MICHE MICHEL de la Team Wild child en vrai champion gagne aussi le PCR TOUT DROIT, pour la seconde année, Mons du CATZ’N'SHIT remporte le Midnight Crit et l’ami Feraud constant sur tout le week-end gagne le Foot Down.

TD1

MN

Mons N

Big Up à ECHO LOGIK et OHM d’avoir fait vibrer le Tivoli toute la nuit.

N1

OHM

Caravane N

MERCI BEAUVAIS, MERCI LA SAINTONGE, MERCI TOUT LE MONDE, VIVE LE SUPER CROSS, LONGUE VIE AU PCR !!!

Le SAINTONGE SUPER CROSS 2017 sera le Samedi 27 Mai 2017.

Sans titre-2

Plus de photos sont disponibles sur la page de l’Event ICI

Crédit Photos : OktoberOne / LiCata / Emilie / Coronette

O13 O12 014 O11 O10 O9 O8 O7 O6 O5 O4 O2 o1 L1 146 145 144 143 142 141 140 139 137 130 129 128 125 124 12301 02 Course9 Course8 Course7 Course6 Course5 Course4 Course3 Course2 Course 1 C14 C13 C3 C2 C1 C 21 20 19 18 17 16 15 14 13 12 11 10 09 08 07 06 5 05 4C 04 03 Course17 Course16 Course15 Course14 Course13 Course12 Course11 Course10 Course23 Course22 Course21 Course20 Course19+ Course18 Course24 Course25 Aoste WILD 2 Violette podium POdium Fille N°1 petite Manche mimo DFL Brooklyn 1 Bab WILD 126 127 TD1 OHM N1 Mons N MN Caravane N 236 235 234 226 225 224