Archives pour la catégorie pcrgravier

VENI VIDI BICI

VENI-VIDI-BICI-2018-V2
Le collectif PCR Gravier s’attaque cet été à une pièce de choix : Le massif des Apennins septentrionales, de Gènes à Florence, sur un biotope à 70% gravier !
Ils vont traverser la partie nord de cette mythique chaine de moyenne montagne, qui serpente en Italie du nord au sud, sur près de 600km, avec un défi de taille : 17000m de dénivelé positif, en totale autonomie.
Au programme, la Alta via Monti liguai au nord de Gênes ; un passage par les Cinque Terre, et ses maisons colorées classées au patrimoine mondial de l’Unesco ; 200km de pur gravier isolé le long de la frontière entre Toscane et Romagne et enfin, une descente sur Florence par les mythique chemins de gravier blancs des classiques cyclistes italiennes.
En résumé : 600km, 17000m de dénivelé positif, 7 cyclistes en autonomie totale, 7 jours et 7 nuits de vélo, 7 bivouacs dans les plus beaux sites naturels de Toscane, Romanie et Ligurie, dont certains à plus de 2000m d’altitude, et une multitude de spécialité culinaires à découvrir, le tout dans des chemins de gravier isolé du reste du monde pour une aventure unique en son genre : VENI VIDI BICI.

//////

Départ de l’aventure : Dimanche 12 août 2018

//////

Merci pour le soutien
WTB
Mavic
La Bicyclette

GTMC X TEUTEULADE

041

De Clermont Ferrand à Montpellier.

Nous sommes toujours à la recherche d’aventures à vélo, en itinérance de manière la plus autonome possible. Partir une semaine à vélo permet de voyager, mais également de se ressourcer.

Nous avons donc profité de cette semaine chargée en jours fériés pour planifier ce voyage de 8 jours à travers la France.

La GTMC, célèbre trace VTT, créée en 1995 renaît en 2018 avec un nouveau balisage et de nouveaux tronçons.

Nous décidons donc de tenter l’expérience en gravel bike / setup bikepacking.

003
006
007

Cette trace VTT vous emmène hors des sentiers battus à travers champs, forets, routes de crêtes, singles, chemins agricoles et routes de cols. La difficulté du parcours en découragera certains, mais comme souvent ces routes se méritent. Le calme des hauteurs à un prix, celui de la persévérance et des tours de pédales pendant de longues heures.

Nous partons donc de Clermont Ferrand. Une bien belle équipe sur ce projet, nous sommes 8 (nous serons 9 pendant 2 étapes). Équipés pour toutes les conditions météorologiques tant le parcours s’annonce varié sur le papier. Les vélos eux aussi sont prêts, on a sorti les plus grosses sections possibles : WTB Nano 40c voire Riddler 45c pour certains.

Au programme de l’aventure : 8 étapes bien solides, en moyenne 85km par jour, avec environ 2000m de D+.

016
017
018

L’itinéraire a été adapté afin de tenir dans le timing. Nous sommes sortis de la GTMC une journée pour passer voir de la famille après Saint Flour. C’est ça aussi l’avantage de partir rouler en France. Un grand MERCI à la famille Taulelle pour l’apéro, le repas, la douche et la nuit à l’abri.

Du parc des Volcans d’Auvergne avec le Puy de Dome, au Plateau du Larzac, en passant par le Parc National de Cévennes, le Cantal, la Lozère, le Mont Lozere, les Gorges du Tarn, cette map vous transcende. La plupart du tracé est à plus de 1000m d’altitude avec le Mont Aigoual pour point culminant et ses 1547m. Les paysages et biotopes se succèdent au fil des heures passées sur la selle. Cest vraiment génial.

035
037
045
053

Niveau méteo, je pense que nous avons été très chanceux, peu de pluie, un seul orage de grêle et beaucoup de soleil. Les nuits sont toutefois très fraîches en Mai dans le Massif Central.

L’accueil des gens sur le parcours est à saluer. Nos régions ont vraiment du talents.

La GTMC est vraiment une très belle map, certains diront qu’en gravel bike c’est limite, nous on s’est régalé. Quelques passages à pousser le vélo, mais tellement d’heures à pedaler sur des chemins avec une vue imprenable dans une nature intacte.

Une belle découverte.
La Radave à la française.
Grand Tourisme.

Merci à Wilderness Trail Bikes / WTB pour le soutien https://www.wtb.com/
Merci à Mavic
Merci à La Bicyclette pour l’entretien des vélos, les réglages et les conseils.

Photos Julien Sommier

022
034
046
059

MAURES GRAVEL

03

06

Dimanche 15 avril on s’est incrusté avec deux collègues Marseillais au ride organisé par le l’équipe Maure gravel. Un ride de type 100% chemin à travers le Massif des Maures avec une trentaine de motivés au départ.
Réveil 6h qui pique, une heure de voiture et on s’élance avec un ciel un peu gris vers 8h30. On se fait un mini préchauffage dans la plaine de Gonfaron avant de se manger un petit 500 mètres de D+ en moins de 10km. On a plus froid.
La suite des événements sera de type montagnes russes. On longe « la route des crêtes Marc Robert » avec à notre droite la méditerranée et les Alpes à gauche. On dévale ensuite pas plus vite qu’à balle une vieille route aussi douce que la trouée d’Arenberg vers La Garde-Freinet pour manger un bout.
On repart avec un savant mélange de pain, de poulet et de fromage dans le ventre direction
Collobrières, capitale de la châtaigne qu’ils disent. Les chemins sont fous. Toutes les grimpettes se passes à l’usure sur la grosse plaque et dans les descente on ouvre les freins, parfois un peu trop (poke @ima_su). La boucle est bientôt bouclé mais avant direction le point culminant du coin, le sanctuaire de Notre-Dame-Des-Anges. Sorte de Mont Ventoux local qu’il vaut mieux regarder en photo que sur un vélo.
On redescend ensuite sur Gonfaron par la route forestière pour un run d’antologie façon « Super-G », dix kilomètres de descente où tu flirt un peu trop avec les 60km/ mais sur une échelle de 1 à kiff on à eu une bonne note promis !
Arrivé à Gonfaron,on est rôti, mais ravis !

Gros merci à l’équipe de Maures Gravel pour cette cool journée, promis on reviendra! VAR IS METAL !

#RIDEWTB #PCRGRAVIER #SWAGISTAN
Texte : Sims Teuteul
Photos : Sims Teuteul & Florent Bergman

05

07

04

010

02

08

09

TEUTEULADE X GTMC

30440848_10155455261463997_1826167016577578596_n

TEUTEULADE – GTMC – MAI 2018
8 jours 640km

En Mai, askip il faut faire ce qui nous plaît, du coup on part braver la GTMC en gravel.

Collab PCR X PCRGRAVIER X TEUTEULADE X PIZZAYOLOCCYCLINGCLUB X ROULETTE RUSSE

Dédicace à la TEAM MÉRINOS

#GRANDTOURISME

Stay tuned for more

NO SPAIN NO GAIN PARTY / BOOK LAUNCH

NSNG_HEADER_FB2

SAVE THE DATE
No Spain No Gain Party & Book Launch
Gravel is coming !

++++++

Après un épique « Torino-Nice Rally » en 2016, la section « Gravier » du Paris Chill Racing a pris la direction de l’Espagne durant l’été 2017 pour une épopée cycliste à travers le Pays Basque et la Navarre. No Spain No Gain.

++++++

Au programme de cette soirée :
. Lancement du livre et du journal No Spain No Gain
. Rencontre du collectif
. Expo photos
. Expo de vélos / Matériel
. Vidéo du périple
. Questions/Réponses sur le bikepacking et le gravel

EVENT FB https://www.facebook.com/events/1987345661584364/

++++++

MokupNSNPcarre

Le livre No Spain No Gain
Plus de 100 pages de contenu gravel
Textes en français
Traduction anglaise en fin d’ouvrage

mockup_journal_both

Le Journal No Spain No Gain
Une publication grand format sur papier journal, type Broadsheet
24 pages pour une utilisation de certaines images prises au moyen format et qui méritaient plus grand

Le livre No Spain No Gain est le récit d’une aventure humaine/gravel/bikepacking à travers le pays Basque et la Navarre. Il y a aussi un journal en bonus pour faire honneur aux photos argentiques.

Mis en page, textes et photos par nous.

Précommandez votre exemplaire dès maintenant, on pense pas pouvoir avoir beaucoup d’exemplaires dispos.
>>> http://pcrgravier.bigcartel.com/

Aperçu du livre
https://issuu.com/pcrgravier/docs/nsngbookextraitissuu

RAPHA PRESTIGE X PCR

22017072_10213930954889154_1981900953_o

Le Rapha prestige c’est une journée de 144km – 3550m de D+ en plein coeur des Vosges, de ses vignobles, de ses forêts magnifiques, de ses cols et de ses chateaux perchés en altitude. C’est du Château du Hohlandsbourg que les 120 courageux répartis en 30 équipes vont s’élancer dés 8h pour une journée épique qui sera placée sous le signe du D+. Petit Ballon, col du Breitfirst, le Grand Ballon. Une map difficile, qui demandait de la solidité à tous les étages, ça tombe bien, on a dormi 3 heures…

On arrive sur site à 7h pour le meeting, premier col pour s’échauffer, puis le Petit Ballon qui est un dur à cuire, raidillons sur raidillons. 12h30, on décide d’aller manger des flammekueches et autres bouchées à la reine, spécialisées locales. Ces dernières en mettront deux en PLS.
On passe l’après midi à monter et descendre et aussi shooter avec le drone.

Fidèle à notre réputation, on a bouclé les 144km pile-poil pour le début de l’apéro.

Niveau vélo, les machines présentent étaient particulièrement « dentiste », voir même « chirurgien dentiste de la Pitié Salpétrière ». Du beau matos. Il y’en avait pour tous les goûts, et même un warrior en fixe. Pour notre part, on a opté pour la même config que sur nos derniers trip, avec quelques ajustements en terme de pneus, sauf Renaud qui est parti avec un Museew de collection en carboflex, qui lui a permis de fumer tout le monde.

120personnes, 30équipes le soir pour trinquer à l’effort. Beaucoup de bonnes bières sur la table. Nous avions apporté de la Brooklyn Summer Ale (merci Brooklyn Brewery France) afin de prolonger l’été encore un peu.
Un repas de fête bien mérité, digne d’un mariage Vosgien, pour terminer, de belles rencontres, une soirée arrosée d’un petit pinot noir dont les biches du massif se souviennent encore.

Une journée totalement prestige !

Le dimanche, la team s’est délectée d’un city tour entre Kaysersberg et Gerardmer. En mode recovery placé sous le signe des saveurs locales pour le plus grand plaisir du Coach. Tarte aux myrtilles, Bretzel, Riesling, jambonneau braisé et 700g de Munster qui aura mis une chouette odeur vosgiennes pour le retour sur Paris.

Merci Rapha, merci les Vosges.

#Raphaprestige #VodgesAngeles #KlaxonForestier #PinotNoir

21687618_10154973881153997_7304618148434899983_n
21687802_10154973881028997_7734124523507149522_n
21985865_10154770228200925_1181206140_o
22017036_10154770228250925_345838529_o
22047600_10154770228370925_2020346523_o
22050392_10213930955889179_1876277420_o
22050548_10154770228015925_1535558705_o
22050762_10213930954969156_163055588_o

NO SPAIN NO GAIN X PCR GRAVIER X VIDEO

"No Spain – No Gain" – PCR GRAVIER Bikepacking Adventure from Renaud Skyronka on Vimeo.

Après un épique Turin-Nice l’année dernière, notre choix s’est porté cette année sur un tour du Pays basque et de la Navarre.

Montagne – Désert – Mer.

Un trio de problématiques pour donner du piment à cette aventure ibérique.
Départ d’Hendaye pour une boucle de 700km, passant par les premiers cols des Pyrénées, puis plein sud vers le désert de Bardenas Reales au coeur de la Navarre. Remontée ensuite vers le nord direction le Parc Naturel d’Urbasa-Andia qui nous fera basculer au Pays Basque espagnol. Nous rejoindrons ensuite la côte en contournant Bilbao pour un retour vers Hendaye en suivant l’océan.

3 salles, 3 ambiances.
7 cyclistes, 7 jours, 7 nuits, 700 km, et 7 conseils avisés pour une aventure réussie.

Car comme le dit si bien le manuel des Castor Juniors : « Tant que les choses n’ont pas mal tournées, l’aventure n’a pas vraiment commencé »

Share & Enjoy

Report photos soon :)

NO SPAIN NO GAIN / PCR GRAVIER

NSNG03

PCR Gravier est un collectif de cyclistes parisiens réunis autour d’une passion pour l’aventure à vélo et une attirance certaines pour les chemins de traverse.

Nos vélos ne sont ni des VTT, ni des vélos de route. Certains appellent cela des gravel bikes. Pour nous ce sont des montures hybrides, capables d’avaler les km sur les chemins avec confort et souplesse.
Une nouvelle définition du vélo pour de nouveaux territoires et de nouvelles aventures.

Cette année, notre choix s’est porté sur un tour du Pays basque et de la Navarre

Montagne – Désert – Mer

Un trio de problématiques pour donner du piment à cette aventure ibérique.

Départ d’Hendaye pour une boucle de 700km, passant par les premiers cols des Pyrénées , puis plein sud vers le désert de Bardenas Reales au coeur de la Navarre. Remontée ensuite vers le nord direction le Parc Naturel d’Urbasa-Andia qui nous fera basculer au Pays Basque espagnol. Nous rejoindrons ensuite la côte en contournant Bilbao pour un retour vers Hendaye en suivant l’océan.

Merci WTB pour les pneus !!

NO SPAIN NO GAIN
To be continued …

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR

F1010031

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR 2017

Le PCR s’est rendu à Roubaix pour participer au PARIS ROUBAIX CHALLENGE organisé par ASO la veille de la mythique classique du nord, empruntée par les équipes pro. 145km à travers l’enfer du nord avec pas moins de 47 km de secteurs pavés légendaires.

On part en meute. Nous sommes 9 à prendre la route direction le Formule 1 de Roubaix. Une Brooklyn et au lit. Reveil 7h, petit dej prestige, retrait des dossards, go ! Ah non, Come casse une pédale. C’était trop beau pour être PCR … Par chance il en achète sur un stand, pendant qu’il fait de la mécanique, le reste du groupe déguste un café gratuit chez Rapha.

Traditionnelle photo de groupe sous l’arche de départ, c’est parti, on se chauffe en peloton sur 50km avant la fameuse trouée d’Aremberg. Signe du début des hostilités. Elle sera a la hauteur des attentes, on donne tout, tels des enfants déballant leur cadeau de Noël. On est secoué, les bidons des autres volent, les Garmin se perdent, les vélos claquent, craquent, les bras secouent, les mains se raidissent… c’est donc ça Paris Roubaix.

Les sourires sont sur toutes les têtes. Les Kodak se déclenchent, la GoPro tourne a 1000 images seconde, la story Instagram s’affole pour le plus grand plaisir de Renaud … folie.
3 ravitos plus loins un fan club de copains nous attend avec des bières et une banderole d’encouragement pour Renaud.

On enchaine les secteurs pavés un à un en écrasant la pédale et en visant le haut du pavé parmi les 5000 participants de cette édition. Pont Gibus, Orchies, Mons en Pévèle, carrefour de l’arbre …
Puis telle une délivrance, Roubaix, le centre ville et enfin le vélodrome. Dernière attaque et on lève les bras pour la photo finish, comme les pros.

Merci Roubaix, merci ASO pour l’orga. On reviendra.

17h, on cherche une friterie pour reprendre des forces, poulicroc, merguez frites, allez allez !

21h, certains retournent braver Arenberg de nuit. RIDE IN HELL, première fois que la trouée de 2,3km s’illumine. Complètement dingue de battre le pavé de nuit, au seul son de la chaine qui claque au milieu de la forêt. Magique. Mystique.

23h, pas le temps de niaiser, direction Roubaix pour rejoindre les autres au PMU pour quelques Duvel, Chouffe, Chimay et autres douceurs belges. Au lit.

Le dimanche, le PCR était partout, une délégation sur les pavés, une autre au vélodrome.
Sagan ne gagnera pas. On aura pas vu les douches mais on se sera mis bien !

Chistole !

F1010038
F1010023
F1010021
F1010020
17858672_10155997136968989_904953303_o
F1000030
DSC04527
DSC04628
DSC04559
F1000029
F1000028
F1000025
DCIM100GOPROG0082127.
DSC04697
F1010013
F1000021
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
F1000008
F1010007
F1010010
F1010001
F1000003
maproubaix

Photos Julien & Arthur en Kodak 35mm jetables, Antoine à l’Iphone, Renaud à la Gopro et au numérique.