TEUTEULADE A FAMILY AFFAIR

TOP COUV

TEUTEULADE / A FAMILY AFFAIR’

Words by Simon Taulelle / Photos by Mathieu et Simon Taulelle

Il y a 15 jours de cela nous avons pris la route avec mon frère pour une semaine de type loisirs et Bikepacking. Le Brief : environ 800kms entre Paris et l’Auvergne en 7 jours pour rejoindre notre grand-père au Treuil, un petit village collé à la ville de Langeac en Haute-Loire où la légende dit qu’ici, il y a toujours eu plus de vaches et de John Deer que d’habitants.

PHOTO TREUIL

EN BREF :
760 kms / 7 JOURS / ASCENSION : 7800m / HIGHEST POINT : 1497 / CREVAISON : 0 /
HEURES SUR LE VELO : 36h15mn / METEO : FUN / NBR VACHES CROISEES : BCP /
NOMBRE DE LOLADES : INFINI…

L’histoire démarre il y’a a quelques mois. Autour d’une bière on évoque avec Mathieu l’idée d’un voyage à vélo et la destination est vite choisie : Direction l’Auvergne pour rejoindre nos grands-parents. Le projet se dessine petit à petit et la date une fois arrêtée, on commence à préparer et peaufiner nos itinéraires. De mon coté je lance la fabrication « maison » de mes sacoches avec Daniel de chez Cordel.cc.
A l’instar de nos amis castors, on prend le parti de faire ce voyage avec nos vélos de route qu’on chaussera uniquement avec des gros pneus #deuxsallesdeuxambiances.

BIKE

STEP 1 #DIRTYCENTRE
Notre périple commence donc le 9 octobre 2017. On quitte Paris à 8h30 en bonne compagnie grâce à Coach qui à mis sont réveil pour faire cette première journée avec nous. Au programme : 130kms de #DirtyCentre entre Paris et St Julien-du-Sault. La sortie de Paris pique un peu. Grosses nationales, des Z.I, des Z.A et autres réjouissances. Bref pour l’instant nos régions n’ont pas des masses de talent. Tout s’arrange après notre arrivée dans la forêt de Fontainebleau où l’on fait une pause déj dans le village de Moret-Loing-et-Orvanne pour manger des galettes bien copieuses au pliage qui laissera plus d’un breton sceptique mais qui donneront à coach suffisamment de forces pour nous tirer à 30km/h de moyenne jusqu’à Sens. Arrivée à St-julien-du-Sault quelques 20kms plus tard pour la fin de notre première étape. Le temps de catcher quelques conseils avec les locaux pour savoir où passer la nuit. On se refait une santé au Café du Siècle avant de finalement rejoindre le camping de Villevallier pour passer notre première nuit sous la tente. On a dormi comme des sacs.
Le lendemain, après avoir plié et sacoché les vélos sous la pluie, on prend la direction d’Auxerre qu’on atteint vers 10h sous un ciel bien gris. We made it to niverniaize !

03
04
01
02

STEP 2 #NIVERNIAIZE
Les deux jours suivant de notre Teuteulade nous longerons le Canal du Nivernais entre Auxerre et Decize. Encore une chouette idée soufflée à l’oreille par nos copains castors. Et nous ne serons pas déçus. On est clairement sur un 10/10 sur l’échelle du kiff, quand tu peux rouler toute la journée au bord de l’eau sans croiser une seule voiture (#parisianlifegoal) et manger dans des routiers de type prestige le midi… On fait notre étape du soir dans le petit village d’Andryes juste à côté de Clamecy.
On casse la croûte sur une table de pique-nique après avoir posé le campement et le lendemain départ aux aurores pour rejoindre Decize en début d’après-midi.
Tous les matins on s’arrête dans des ptits cafés bien locaux et très fun où les écharpes de L’ASM Clermont Auvergne commencent à se faire aussi présentes que les chasseurs accoudés au comptoir à 10h du mat avec des bols de vin blanc. On termine le canal sous 25°, un gros soleil et on commence à se demander s’il ne va pas falloir jouer au loto car la météo annoncée pour le reste de la semaine s’annonce prestige. On pose notre tente dans le camping de Decize pour une maxi douche et un légendaire 3P (pain, paté, pinard) avant notre étape du lendemain qui doit nous amener jusqu’à vichy, cette ville de France qui malgré son passé pas très Charlie nous a régalés.

01
02
03
04
05
08
12
13
14
15


STEP 3 #AUVERGNELIKETHIS

On quitte Decize au petit matin, j’avais choisi de suivre l’itinéraire de la VR70 (vélo route), à savoir uniquement des petites routes de campagne ou tu vas potentiellement croiser beaucoup de tracteurs, des chiens qui défendent leur bout de gras derrière leur portail et des villages où tu sens que l’exode rurale n’est plus vraiment un sujet d’actualité. On traverse l’Allier en passant par Moulin pour ensuite suivre la super route des vignes en direction de Saint-Pourcain-sur-Sioul pour un cassage de buffet dans les règles au restaurant « Le Commerce, Chez Fred ».
On reprend la route dans l’après midi et on décide d’y faire tirer jusqu’à Vichy car c’est le seul endroit où on va pouvoir faire réparer mon corps de roue libre qui à décidé de faire un bruit d’écureuil qu’on écartèle quand je dépasse les 30km/h.. On est accueilli chez « Eric Cycle » par un personnel aussi aimable qu’un chauffeur de taxi parisien à 3h du mat mais tout est bien qui finit bien. Le vélo roule et on se trouve un ptit hotel dans le centre ville car tout les campings du coin sont fermés, on n’a plus de jambes et on a vu un bar dans le centre qui s’appelle le Saintonge qui se présente comme être le lieux idéal pour lever le coude entre frangins.

02
03
04
05
06
07

Le lendemain on attaque les choses sérieuses. L’idée c’est de contourner le Puy-De-Dôme par le sud, on l’aperçoit d’ailleurs au loin depuis la petite ville de Maringues. Ici les écharpes et drapeaux de L’ASM Clermont ne sont plus anecdotique, c’est clairement la tapisserie locale de tout les cafés du coin. C’est aussi le village de France où il y a le plus de voitures sans permis. Rien à voir avec la consommation de jaja nous dirons les locaux. On reste dubitatif.
On continue ensuite notre route pour manger un morceau à la Maison Grenouille à Perignat-sur-Allier. Vaste Tuerie ! Il est 14h et il ne nous reste que 20 kilomètres (de grimpette) pour rejoindre Saint-Nectaire. On démarre donc les hostilités à Saint-Saturnin, après la montagne de Gergovie. C’est la bonne occasion pour se faire une idée du niveau de la journée du lendemain avec ses 2000m de dénivelé positif. Petite plaque pendant environ deux heures en se répétant un seul mot en boucle : « Patience » ! On refeal les gourdes avant de se manger un dernier mur à 18% de type intense à Olloix. Quelques kilomètres plus loin on voit enfin le bout. On domine Saint-Nectaire avec un soleil d’automne de feu ! Grosse claque. On dévale les 4kms de descente comme des gosses qui galopent vers la cour de récré… vers une bière pas volée. Le reste du programme est plutôt simple : quelques bières, charcuterie et une fondue de saint nectaire susceptible de te boucher une artère en moins de 30mn.

STEP 4 #ROUTESCOMMECA
Samedi 14 octobre, départ de Saint-Nectaire au levé du soleil pour l’une des plus belle journée sur un vélo de notre vie ! Direction Murol, le Lac Pavin, Condat et autre joyeusetés. C’est vla beau ! La
météo est folle, les routes aussi et les décors « à couper le souff’ » comme disent les auvergnats. Après 12kms de montée on plonge dans 20kms de descente direction Condat où on en profite pour boire 37 cafés et choper les basiques pour manger en haut du col de Serre. Et on a bien fait car c’est clairement le genre de petit recoin d’Auvergne où t’es pas vraiment dérangé par les voisins, ça a l’air aussi paisible que « la comté » dans Le Seigneur Des Anneaux. Dans le doute on crie souvent « Msieuuuuur Fraudooooon ! »
On arrive vers 13h30 en haut du col de Serre. Il ne paye pas de mine mais ce sera clairement l’un des plus gros casse pattes du périple. On mange (dévore) en haut comme prévu et on reprend la descente du col du Puys-Mary comme des gogols directions Murat dans le Cantal ou l’on doit faire quelques courses pour notre dernier bivouac. On plante la tente entre deux champs et on se prépare un pique-nique Prestige avec le coucher de soleil sur les éoliennes de St-Flour. 11/10 sur l’échelle du loisir.

04
05
09
11
16
17
19
20
21
23

STEP 5 #DROPITLIKESITCOOOLD
Réveil naturel à 5h du matin car on flirt depuis une bonne partie de la nuit avec des températures négatives. Le tarp et les vélos sont gelés. On plie le campement et on file se réchauffer dans un café à Saint-Flour avec des glaçons à la place des mains. La dernière difficultés du périple sera le Mont-Mouchet : une sorte de faux plat de 20 kms dans un décor parfait avant une dernière bière au « Bar-Restaurant Des Voyageurs » à Pinols. Attention c’est clairement le meilleur rad d’Auvergne. Dernière descente sur Langeac en mode slalom géant. Arrivée chez le grand père de type festive avec une ptite partie de la famille qui a fait le déplacement. On est Rincé mais bien content d’avoir réussi à boucler notre porte à porte Paris-Auvergne. Le programme avant notre retour consistera essentiellement a profiter de la famille et à refaire du gras grâce a notre grand mère qui à la particularité d’utiliser une demi livre de beurre pour chaque repas #genius !

01
03
05
06
07
08
09
13
14
17
20
21
22
24
29
34
36

C’est définitivement l’un des trucs les plus cool à faire en vélo. Le plaiz de rouler toute la journée sans impératifs derrière. Le plaiz de réaliser un porte a porte à la force des gambettes mais surtout le plaiz de traverser la France, pas celle des autoroutes mais la vraie : celle des ptits bourgs, patelins, hameaux, villages et chouette gens. Celle qui a du kiff et du Talent <3

02
12
16
21
24

ESCAPE TOWN #7

23004509_139086153510657_5607653853757997996_o
23116674_139154356837170_4846741613282523902_o
R0028877

ESCAPE TOWN #7

Ce dimanche 29 Octobre, se déroulait la 7ème édition de l’ultra alleycat Escape Town.

Malgré une météo plutôt douteuse, nombreux sont les courageux à se présenter place du Palais Royal pour l’inscription.
A 9h00, la destination est révélée : Chartres avec un passage obligatoire par Ecouen où il faudra se photographier devant l’entrée du château. Un quart d’heure plus tard, le départ est donné, les 17 équipes de 4 sont libres de s’échapper.

Tandis que certains s’envolent vers le nord, d’autres déplorent déjà des crevaisons. La météo n’améliore décidément pas la qualité de la route.
Comme toujours, les itinéraires choisis sont très variés. Les plus compétiteurs empruntent les grosses routes nationales, d’autres plus prudents restent sur les départementales et les plus aventureux s’essayent au tout terrain. Mais tous doivent affronter un vent fort et froid accompagné d’un crachin qui humidifie tout.
Plusieurs équipes déplorent chutes (heureusement pas trop graves), crevaisons, fringales… la lutte est dure.

Mais, pourtant loin d’être épargné par ces aléas, après 3h57 de course, Yves arrive à Chartres suivie 10 minutes plus tard, par le reste de son équipe. Il faudra attendre 45 minutes supplémentaires pour voir l’équipe « Corbax » prendre la deuxième place puis 4 minutes encore pour compléter le podium avec l’équipe « 4 static ».
Malgré quelques abandons, personnes n’a démérité, bravo à tous !

Classement :
1- Aérospatiale : Yves, Amaury, Raph, Stephen // 3h57
2- Corbax : Kodio, Nibali, Kim Jong, Rondo // 4h42
3- 4 Static : Raf, Mathieu, Clément et une 4ème // 4h46
( Désolé si les noms sont pas les bons)

Merci à tous pour votre participation et votre bonne humeur !
Merci knog et Chimpanzee Bar pour le soutien !
Merci Allan pour les goodies Ride with pride !

Soyez prêts pour Escape Town 8 !

On remercie Renaud, Daniel et Julien pour les photos.

Processed with VSCO with a6 preset
Processed with VSCO with a6 preset
Processed with VSCO with b3 preset
Snapseed_1
22829917_138641346888471_2547896238190933747_o

Plus de photos ici

RAPHA PRESTIGE X PCR

22017072_10213930954889154_1981900953_o

Le Rapha prestige c’est une journée de 144km – 3550m de D+ en plein coeur des Vosges, de ses vignobles, de ses forêts magnifiques, de ses cols et de ses chateaux perchés en altitude. C’est du Château du Hohlandsbourg que les 120 courageux répartis en 30 équipes vont s’élancer dés 8h pour une journée épique qui sera placée sous le signe du D+. Petit Ballon, col du Breitfirst, le Grand Ballon. Une map difficile, qui demandait de la solidité à tous les étages, ça tombe bien, on a dormi 3 heures…

On arrive sur site à 7h pour le meeting, premier col pour s’échauffer, puis le Petit Ballon qui est un dur à cuire, raidillons sur raidillons. 12h30, on décide d’aller manger des flammekueches et autres bouchées à la reine, spécialisées locales. Ces dernières en mettront deux en PLS.
On passe l’après midi à monter et descendre et aussi shooter avec le drone.

Fidèle à notre réputation, on a bouclé les 144km pile-poil pour le début de l’apéro.

Niveau vélo, les machines présentent étaient particulièrement « dentiste », voir même « chirurgien dentiste de la Pitié Salpétrière ». Du beau matos. Il y’en avait pour tous les goûts, et même un warrior en fixe. Pour notre part, on a opté pour la même config que sur nos derniers trip, avec quelques ajustements en terme de pneus, sauf Renaud qui est parti avec un Museew de collection en carboflex, qui lui a permis de fumer tout le monde.

120personnes, 30équipes le soir pour trinquer à l’effort. Beaucoup de bonnes bières sur la table. Nous avions apporté de la Brooklyn Summer Ale (merci Brooklyn Brewery France) afin de prolonger l’été encore un peu.
Un repas de fête bien mérité, digne d’un mariage Vosgien, pour terminer, de belles rencontres, une soirée arrosée d’un petit pinot noir dont les biches du massif se souviennent encore.

Une journée totalement prestige !

Le dimanche, la team s’est délectée d’un city tour entre Kaysersberg et Gerardmer. En mode recovery placé sous le signe des saveurs locales pour le plus grand plaisir du Coach. Tarte aux myrtilles, Bretzel, Riesling, jambonneau braisé et 700g de Munster qui aura mis une chouette odeur vosgiennes pour le retour sur Paris.

Merci Rapha, merci les Vosges.

#Raphaprestige #VodgesAngeles #KlaxonForestier #PinotNoir

21687618_10154973881153997_7304618148434899983_n
21687802_10154973881028997_7734124523507149522_n
21985865_10154770228200925_1181206140_o
22017036_10154770228250925_345838529_o
22047600_10154770228370925_2020346523_o
22050392_10213930955889179_1876277420_o
22050548_10154770228015925_1535558705_o
22050762_10213930954969156_163055588_o

NO SPAIN NO GAIN X PCR GRAVIER X VIDEO

"No Spain – No Gain" – PCR GRAVIER Bikepacking Adventure from Renaud Skyronka on Vimeo.

Après un épique Turin-Nice l’année dernière, notre choix s’est porté cette année sur un tour du Pays basque et de la Navarre.

Montagne – Désert – Mer.

Un trio de problématiques pour donner du piment à cette aventure ibérique.
Départ d’Hendaye pour une boucle de 700km, passant par les premiers cols des Pyrénées, puis plein sud vers le désert de Bardenas Reales au coeur de la Navarre. Remontée ensuite vers le nord direction le Parc Naturel d’Urbasa-Andia qui nous fera basculer au Pays Basque espagnol. Nous rejoindrons ensuite la côte en contournant Bilbao pour un retour vers Hendaye en suivant l’océan.

3 salles, 3 ambiances.
7 cyclistes, 7 jours, 7 nuits, 700 km, et 7 conseils avisés pour une aventure réussie.

Car comme le dit si bien le manuel des Castor Juniors : « Tant que les choses n’ont pas mal tournées, l’aventure n’a pas vraiment commencé »

Share & Enjoy

Report photos soon :)

NO SPAIN NO GAIN / PCR GRAVIER

NSNG03

PCR Gravier est un collectif de cyclistes parisiens réunis autour d’une passion pour l’aventure à vélo et une attirance certaines pour les chemins de traverse.

Nos vélos ne sont ni des VTT, ni des vélos de route. Certains appellent cela des gravel bikes. Pour nous ce sont des montures hybrides, capables d’avaler les km sur les chemins avec confort et souplesse.
Une nouvelle définition du vélo pour de nouveaux territoires et de nouvelles aventures.

Cette année, notre choix s’est porté sur un tour du Pays basque et de la Navarre

Montagne – Désert – Mer

Un trio de problématiques pour donner du piment à cette aventure ibérique.

Départ d’Hendaye pour une boucle de 700km, passant par les premiers cols des Pyrénées , puis plein sud vers le désert de Bardenas Reales au coeur de la Navarre. Remontée ensuite vers le nord direction le Parc Naturel d’Urbasa-Andia qui nous fera basculer au Pays Basque espagnol. Nous rejoindrons ensuite la côte en contournant Bilbao pour un retour vers Hendaye en suivant l’océan.

Merci WTB pour les pneus !!

NO SPAIN NO GAIN
To be continued …

BRAKELESS MINICAT PARTY

BRAKELESS MINICAT PARTY REPORT !!!

R0028103

Un vingtaine de riders, 3CPs, départ et finish à La Mécanique Ondulatoire, pinte de Brooklyn Brewery à 5euros… le mix parfait.

FIXED BRAKELESS
1. Kevinou Violet
2. Grégoire
3. Julien Mérinos Loisir Chevreuil

AUTRES
1. Nicolas Daumin
2. Aubin Laurent
3. Antho Slmn

Première et seule fille Elise Sauvinet 7ème au général

Grosse ambiance après la course avec Jessica 93 et DJ Etienne

Vidéo bien cool de Olivier Videoliv

L’expo de Licata Alexandre dure tout le mois de Juillet.

Samedi on remet ça à la Méca pour l’after Race Party de La Petite Course.
https://www.facebook.com/events/1699523863683297/

MERCI A TOUS !

R0028082

R0028099

R0028104

R0028107

R0028110 copie

SAINTONGE SUPER CROSS 2017

SSC 2017

Le SAINTONGE SUPER CROSS ARRIVE !

RDV dés vendredi pour une soirée de type animée AU CINQ POUSS avec un concert prestige de BLACKBIRD HILL.

Soirée PAELLA ouvert à toutes et à tous. Toutes les infos sont ici

https://www.facebook.com/events/1939831989585057/

SAMEDI !
12h – 13h45 : Inscriptions, remise des dossard et repérages
14h : POULE A
15h : POULE B
16h : KIDS CX
17h : CHISTO-FINALE
18h : FINALE
19h30 : PODIUM
21h : PCR TOUT DROIT
22h : CRIT CX
–> 4h : CHISTOLE !

Toutes les infos sont ici :

https://www.facebook.com/events/1828580434097043/

ESCAPE TOWN 6 VIDEO

Le 26 Mars, c’était l’Escape Town #6
Un événement au top du prestige, que certains d’entre vous on roulé avec bravitude.

Pour l’occasion, Renaud a fait une petite vidéo avec une belle équipe ( pas franchement cartographe ) qui célèbre à la fois la campagne, le vélo, la franche camaraderie, les bienfaits du soleil et l’odeur de la campagne.

Il aurait aimé filmer plus de monde, mais il a un peu déconné sur la map, alors il est resté avec ces 5 lascars et leurs vélos en carbone électroniques.

Vive le PCR et vive le vélo !

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR

F1010031

PARIS ROUBAIX CHALLENGE X PCR 2017

Le PCR s’est rendu à Roubaix pour participer au PARIS ROUBAIX CHALLENGE organisé par ASO la veille de la mythique classique du nord, empruntée par les équipes pro. 145km à travers l’enfer du nord avec pas moins de 47 km de secteurs pavés légendaires.

On part en meute. Nous sommes 9 à prendre la route direction le Formule 1 de Roubaix. Une Brooklyn et au lit. Reveil 7h, petit dej prestige, retrait des dossards, go ! Ah non, Come casse une pédale. C’était trop beau pour être PCR … Par chance il en achète sur un stand, pendant qu’il fait de la mécanique, le reste du groupe déguste un café gratuit chez Rapha.

Traditionnelle photo de groupe sous l’arche de départ, c’est parti, on se chauffe en peloton sur 50km avant la fameuse trouée d’Aremberg. Signe du début des hostilités. Elle sera a la hauteur des attentes, on donne tout, tels des enfants déballant leur cadeau de Noël. On est secoué, les bidons des autres volent, les Garmin se perdent, les vélos claquent, craquent, les bras secouent, les mains se raidissent… c’est donc ça Paris Roubaix.

Les sourires sont sur toutes les têtes. Les Kodak se déclenchent, la GoPro tourne a 1000 images seconde, la story Instagram s’affole pour le plus grand plaisir de Renaud … folie.
3 ravitos plus loins un fan club de copains nous attend avec des bières et une banderole d’encouragement pour Renaud.

On enchaine les secteurs pavés un à un en écrasant la pédale et en visant le haut du pavé parmi les 5000 participants de cette édition. Pont Gibus, Orchies, Mons en Pévèle, carrefour de l’arbre …
Puis telle une délivrance, Roubaix, le centre ville et enfin le vélodrome. Dernière attaque et on lève les bras pour la photo finish, comme les pros.

Merci Roubaix, merci ASO pour l’orga. On reviendra.

17h, on cherche une friterie pour reprendre des forces, poulicroc, merguez frites, allez allez !

21h, certains retournent braver Arenberg de nuit. RIDE IN HELL, première fois que la trouée de 2,3km s’illumine. Complètement dingue de battre le pavé de nuit, au seul son de la chaine qui claque au milieu de la forêt. Magique. Mystique.

23h, pas le temps de niaiser, direction Roubaix pour rejoindre les autres au PMU pour quelques Duvel, Chouffe, Chimay et autres douceurs belges. Au lit.

Le dimanche, le PCR était partout, une délégation sur les pavés, une autre au vélodrome.
Sagan ne gagnera pas. On aura pas vu les douches mais on se sera mis bien !

Chistole !

F1010038
F1010023
F1010021
F1010020
17858672_10155997136968989_904953303_o
F1000030
DSC04527
DSC04628
DSC04559
F1000029
F1000028
F1000025
DCIM100GOPROG0082127.
DSC04697
F1010013
F1000021
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
Shooting influenceurs ASO by night - Trouée d'Arenberg - 08/04/2017
© A.S.O. / Pauline Ballet.
F1000008
F1010007
F1010010
F1010001
F1000003
maproubaix

Photos Julien & Arthur en Kodak 35mm jetables, Antoine à l’Iphone, Renaud à la Gopro et au numérique.

PCR X MALLORCA

17039038_10154400445773997_3001324359101294469_o
17157411_10154400447203997_8145627937301000011_o
17097843_10154400445668997_252095337668411709_o
17097946_10154400445678997_1333370684817959325_o
17015781_10154400446423997_1994541715659409289_o
17015915_10154400446773997_4746359064601770343_o
17097187_10154400445478997_7018451311468342291_o
17098062_10154400446363997_289922873303323031_o
17097270_10154400445673997_8502812524627404034_o

L’ile de Majorque est une destination phare pour le cyclisme. Tout le monde en parle, du coup une déléguation PCR s’est rendue sur place. Verdict : cette ile est parfaite car elle regroupe routes de montagne, lacets, bords de mer, D+, soleil et un dépaysement total ! Fin février, vous pouvez déjà roulez en bibs, jersey manches courtes / wind jacket.

Bikeexperience Mallorca offre un service de location au top, on a opté pour un Cervelo S3 (pour Ju) et un Giant TCR Carbon (pour Mel). Livrés à notre hotel à Palma, nous voilà prêts à partir équipés de sacoches Apidura pour passer la nuit dans les hauteurs, à Valdemossa plus exactement. Les automobilistes respectent les cyclistes, c’est presque gênant sur les routes de montagnes :).
Allez y si vous en avez l’occasion, c’est à moins de 2 heures de Paris !

Voici les maps des deux jours passés la bas à rouler
01
02
03